Presentation du Master

Unique en France, le Master “Economie et Sciences Humaines: épistémologie, méthodes, théories” de l’Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne est centré sur l’épistémologie de l’économie et l’analyse des déplacements de frontières entre les sciences économiques et les sciences sociales.

Le Master ESH se propose de conduire une interrogation sur les fondements et les méthodes de la théorie économique contemporaine tout en explorant les rapports multiples que celle-ci entretient avec les autres sciences humaines et sociales : le droit, la philosophie, la sociologie, la psychologie.

Au cours des trois dernières décennies, les champs situés aux frontières de l’économie et de ces disciplines ont été particulièrement actifs : théories de la justice sociale, économie du droit, sociologie économique et économie des interactions sociales, psychologie économique (de la neuroéconomie à l’économie du bonheur), etc.

L’objectif de cette spécialité consiste donc à resituer ces recherches qui renouvellent la discipline, dans leur contexte transdisciplinaire, par une mise en perspective historique, méthodologique et épistémologique, indispensable pour en saisir pleinement les enjeux.

Le mémoire

La validation du Master ESH comporte la rédaction d’un mémoire de recherche, sous la direction de membres de l’équipe enseignante du Master.

Le mémoire occupe une place importante dans le parcours de formation. C’est en effet le moment privilégié pour acquérir les compétences propres aux métiers de la recherche :

  • maîtriser une littérature académique sur un sujet spécifique ;

  • élaborer un point de vue original sur une question de recherche ;

  • rédiger une contribution scientifique ;

  • savoir présenter et défendre son travail.

Séminaire de méthode

Le travail de recherche, tout comme la rédaction d’un mémoire, n’est ni une compétence innée ni une occupation solitaire. Pour ces raisons, l’équipe de recherche adossée au Master ESH complète en partie le travail d’encadrement de chaque directeur de mémoire par deux séminaires.

  • Séminaire de méthode Annie Cot et Jérôme Lallement
    • Ce séminaire vise à donner aux étudiant·e·s du Master une perspective générale sur la méthode à adopter pour réaliser un mémoire de recherche. Le séminaire donne des éléments de repères entre les différentes approches historiographiques existantes, sur les commentaires de textes ainsi que des éléments formels. La validation du séminaire se fait par rendu d’une fiche de lecture sur un ouvrage au choix.
  • Séminaire Albert O. Hirschman
    • Ce séminaire, animé par l’équipe des doctorant·e·s de REhPERE, aide chaque étudiant·e du master à perfectionner son mémoire. Chacun·e y présente l’état d’avancement de son travail, sous forme de projet-résumé, plan détaillé ou chapitre. Pendant une heure, le travail des étudiant·e·s est soumis aux remarques et aux critiques des autres étudiant·e·s ainsi que des doctorant·e·s. Ces discussions permettent de mettre en évidence les améliorations et les développements à apporter sur le travail de chacun·e. Les doctorant·e·s mettent à disposition leur expérience du travail de recherche. Ce séminaire est un espace collaboratif. Il ne donne pas lieu à évaluation.

Débouchés

  • Les savoirs
    • Le Master 2 Economie et Sciences Humaines prépare à la recherche (rédaction d’une thèse, postes dans les départements de recherche d’organismes publics ou privés), aux concours de l’enseignement, aux organisations internationales et, plus généralement, aux institutions qui recherchent des économistes « généralistes », capables de resituer les théories économiques contemporaines dans une perspective historique et philosophique.
  • Les métiers
    • Le M2 ESH vise à développer des compétences dans le cadre de l’apprentissage par recherche, en particulier grâce au travail du mémoire. Les étudiant·e·s acquièrent des outils intellectuels qui préparent :
      • à un emploi dans la recherche académique, souvent en préparant un doctorat après le M2 ;
      • à un emploi dans l’enseignement (lycée, prépas, écoles de commerce) ;
      • à un travail dans des institutions publiques (par exemple, Ministère des finances, Banques centrales) ou internationales (UNESCO, OCDE) ;
      • à un travail dans le privé (p. ex. journaliste, consultant).
  • Les profils
    • Le M2 ESH a vocation à accueillir des profils variés. Si une majorité d’étudiant·e·s a, auparavant, suivi une formation d’économie, les étudiant·e·s d’autres sciences humaines sont toujours très bien représenté·e·s (en particulier les politistes, philosophes et sociologues). Enfin, le M2 est marqué par son fort caractère international.

Cours

La liste des cours est disponible ici.