Monnaie, valeur et prix : l'apport de la pensée marxiste

Semestre 1 & 2

André Orléan

Ce séminaire présentait en français débute le mardi 4 décembre 2018 et finit le mardi 2 juillet 2019. Il se déroule tous les 1er, 3ème et 5ème mardis du mois de 17 h à 20 h. En salle 2, à l’EHESS, au 105 bd Raspail 75006 Paris

Notre séminaire porte sur ces deux concepts fondamentaux de l’économie que sont la valeur et la monnaie. L’approche marxiste sera tout particulièrement étudiée et mobilisée mais toujours en dialogue critique avec la pensée néo-classique et la théorie marginaliste de la valeur. La question si débattue de la “transformation des valeurs en prix de production” sera également examinée tout comme l’approche sraffaienne. Sur tous ces problèmes, notre présentation fera une large place aux désaccords théoriques qui traversent jusqu’à aujourd’hui les approches hétérodoxes. D’une part, parce que nous ne cherchons nullement à imposer une conception aux dépens des autres ; d’autre part, parce que ces débats sont fort utiles en tant qu’ils font prendre la mesure des difficultés que rencontre l’économie politique lorsqu’elle cherche à articuler valeur et monnaie.

Comme les années passées, cette partie conceptuelle sera mise à l’épreuve de divers épisodes historiques. En premier lieu, la situation monétaire en Grèce aux VIIe et VIe siècles avant notre ère. Cette période est très intéressante et, tout particulièrement, parce qu’on y trouve un événement de très grande portée : l’invention de la monnaie frappée d’argent et d’or. De très grands analystes ont étudié cette innovation : Aristote, Finley, Polanyi, Will, Vernant, Foucault. Nous examinerons comment ils abordent la question de la valeur et de la monnaie. Si nous avons suffisamment de temps, un second épisode sera ensuite abordé qui n’est pas moins intéressant au regard des questions qui sont au cœur du séminaire : l’expérience de John Law. À nouveau pour ce qui est de cet épisode, mais dans un contexte tout différent, c’est la question de la nature de la monnaie et de la valeur économique qui se trouve directement posée.


References

  • Aglietta Michel, Régulation et crises du capitalisme, Paris, Odile Jacob, coll. « Opus », 1997 [1ère édition 1976].
  • Audier Serge, Le Colloque Lippmann. Aux origines du néo-libéralisme, Éditions Le Bord de L’eau, coll. « Les voies du politiques », 2008.
  • Audier Serge, Néo-libéralisme(s). Une archéologie intellectuelle, Paris, Grasset, 2012.
  • Audier Serge, Penser le « Néolibéralisme ». Le moment néolibéral, Foucault et la crise du socialisme, Lormont, Éditions Le Bord De L’Eau, coll. « Documents », 2015.
  • Barreyre Nicolas, L’or et la liberté. Une histoire spatiale des États-Unis après la guerre de Sécession, Paris, Éditions de l’EHESS, coll. « En temps & lieux », vol. 49, 2014.
  • Denord François, Néo-libéralisme version française. Histoire d’une idéologie politique, Paris, Éditions Demopolis, 2007.
  • Bourdieu Pierre, Sur l’État. Cours au Collège de France 1989-1992, Le Seuil et Raisons d’Agir, 2012.
  • Boyer Robert et André Orléan, “How do conventions evolve?”, Journal of Evolutionary Economics, vol.2, 1992, p. 165-177.
  • Boyer Robert et André Orléan, « Persistance et changement des conventions » in A. Orléan (éd.), Analyse économique des conventions, PUF, 1994, 219-47.
  • Braudel Fernand, La dynamique du capitalisme, Paris, Éditions Arthaud et Flammarion, coll. « Champs – Histoire », 2008 [1985].
  • de Brunhoff Suzanne, La monnaie chez Marx, Paris, Éditions sociales, 1973 [1967].
  • de Brunhoff Suzanne, La politique monétaire. Un essai d’interprétation marxiste, Paris, PUF, collection SUP/L’économiste, n°30, 1974.
  • Durkheim Émile, Les règles de la méthode sociologique, PUF, coll. « Quadrige », 1993 [1895].
  • Durkheim Émile, « Détermination du fait moral » in Sociologie et philosophie, Paris, Presses Universitaires de France, 1967 [1906], chapitre II, 39-71.
  • Durkheim Émile, « Jugements de valeur et jugements de réalité » in Sociologie et philosophie, Paris, Presses Universitaires de France, 1967 [1911], chapitre IV, 90-109.
  • Durkheim Émile, Les formes élémentaires de la vie religieuse. Le système totémique en Australie, Paris, Presses Universitaires de France, coll. « Quadrige », 2003 [1912].
  • Foucault Michel, Naissance de la biopolitique. Cours au Collège de France, 1978-1979, Gallimard et Seuil, Coll. « Hautes Études », octobre 2004.
  • Foucault Michel, Leçons sur la volonté de savoir. Cours au Collège de France, 1970-1971, Paris, Gallimard et Seuil, coll. « Hautes Études », 2011.
  • Galbraith John Kenneth, Le Nouvel État industriel. Essai sur le système économique américain, Paris, Éditions Gallimard, coll. « Bibliothèque des Sciences Humaines », 1968 [1967].
  • Grenier Jean-Yves et André Orléan, « Michel Foucault, l’économie politique et le libéralisme », Annales. Histoire, Sciences Sociales, n°5, septembre-octobre 2007, 1155-1182.
  • Hicks John D., The Populist Revolt. A History of the Farmers’ Alliance and the People’s Party, Minneapolis, The University of Minnesota Press, 1955.
  • Irwin Unger, The Greenback Era. A Social and Political History of American Finance, 1865-1879, Princeton, Princeton University Press, 1964.
  • Keynes John Maynard, « Suis-je un libéral ? », in La pauvreté dans l’abondance, Paris, Gallimard, coll. « tel », n°320, 2002, 13-30 [1925].
  • Luxembourg Rosa, Introduction à l’économie politique. Œuvres complètes – Tome 1, Marseille et Toulouse, Agone/Smolny, 2009.
  • Machin Howard et Vincent Wright (eds.), Economic-Policy & Policy-Making under the Mitterrand Presidency 1981-84, Londres, Frances Pinter (Publishers), 1985.
  • Macpherson C. B., La théorie politique de l’individualisme possessif, Paris, Gallimard, « Folio Essais », n°446, 2004 [1962].
  • Marx Karl, Le Capital, Livre premier, Tome 1, Paris, Éditions Sociales, 1971.
  • Menger Carl, « On the origin of money », Economic Journal, vol. 2, 1892, p. 233-255
  • Orléan André, « Monnaie, séparation marchande et rapport salarial » in Frédéric Lordon (éd.), Conflits et pouvoirs dans les institutions du capitalisme, Paris, Presses de la Fondation des Sciences Politiques, Domaine « Gouvernances » dirigé par Patrick Le Galès, Denis Segrestin et Michael Storper, 2008, 55-87.
  • Orléan André, Le pouvoir de la finance, Paris, Odile Jacob, 1999.
  • Orléan André, « La valeur économique comme fait social, la preuve par les évaluations boursières », Revue de la Régulation, décembre 2016.
  • Orléan André, L’empire de la valeur. Refonder l’économie, Paris, Seuil, 2011.
  • Orléan André, “Entretien avec André Orléan », Revue de la Régulation, n°14, 2ème semestre 2013.
  • Pirou Gaétan, Néo-libéralisme, Néo-corporatisme, Néo-socialisme, Paris, Gallimard, coll. « Problèmes et Documents », 1939.
  • Roubine Isaak I., Essais sur la théorie de la valeur de Marx, Paris, Éditions Syllepse, 2009.
  • Schonfield Andrew, Le capitalisme d’aujourd’hui. L’État et l’entreprise, Paris, Gallimard, coll. « Bibliothèque des Sciences Humaines », 1967 [1965].
  • De Vroey Michel, « Marchandise, société marchande, société capitaliste. Un réexamen de quelques définitions fondamentales », Cahiers d’Économie Politique, n°9, 1984, 109-135.
  • Wood Ellen Meiksins, L’origine du capitalisme. Une étude approfondie, Québec, Lux éditeurs, coll. « Humanités », 2009.